Ils parlent de nous...

la revue de presse

AU MOULIN CRÉATIF, LES FESTIVALS S’ENTRAIDENT

Article Ouest-France 25/10/2019

 

Mercredi 23 octobre, le Pôle de coopération pour les musiques actuelles a réuni les organisateurs d’une vingtaine de festivals de la région.

L’initiative

Montaigu. « Beaucoup de festivals des cinq départements des Pays de la Loire sont représentés, ici, aujourd’hui comme Hellfest, Poupet, Les Escales, Les Nuits de l’Erdre, Les Z’Eclectiques, Au Foin de la Rue, les Mouillotins, Transfert-Pick Up » a indiqué Damien Forget, responsable de La Ressourcerie Culturelle du Moulin Créatif.
« En cinq ans, nous avons réussi à réunir vingt-cinq festivals lors de plusieurs journées dans l’année » a poursuivi Yann Bieuzent du Pôle de Coopération pour les Musiques Actuelles. « Nous organisons des festivals de différentes ampleurs, pour des publics différents, sur des territoires différents. Mais nous sommes confrontés aux mêmes questions, aux mêmes difficultés. Il est important d’échanger sur les réponses apportées, de partager, mutualiser les moyens » a ajouté Géral Artéaga des Escales. 

Une matinée d’échanges

Après la présentation du bilan de chaque festival, de son évolution, de ses objectifs, différents sujets sont abordés. Celui de la Circulaire Collomb sur les frais de sécurité apporte un flot de réactions et d’incompréhension. « C’est une instruction ministérielle, un rappel des règles. Chaque préfet possède une marge d’interprétation », a ainsi souligné Vianney Marzin, directeur du Pôle de Coopération pour les Musiques Actuelles.
Aux frais de la sécurité de l’événement assurée par des sociétés privées, s’ajoutent depuis cette circulaire ceux présentés par la préfecture. « Ceux-ci sont aléatoires, changeant en l’espace d’une journée. Cela parasite les bonnes relations entre organisateurs et gendarmerie », poursuit Vianney Marzin.
En Mayenne, de nombreux élus sont intervenus auprès du préfet pour annihiler ces frais supplémentaires pouvant mettre à mal les festivaliers, voire les faire disparaître.

Un après-midi placé sous le thème de la mutualisation

L’après-midi les festivaliers ont échangé leurs réflexions et pratiques autour de la communication, la mutualisation des moyens techniques ainsi que sur la transition écologique. « Chaque festival est un lieu d’innovations, à l’écoute du public, d’un territoire. Les festivals sont souvent précurseurs pour le développement durable » a déclaré Dominique Béhar de l’association Réseau éco-événements, animateur de l’atelier.

Le Moulin Créatif offrait un cadre idéal à cette rencontre. Ce Tiers-Lieu est, en effet, un espace collaboratif culturel tourné vers les acteurs économiques de la région dont les organisateurs de festivals font partie.

Lire sur le site de Ouest-France

Nous rejoindre?
Contactez nous !
Partager sur facebook

La Ressourcerie Culturelle basée à Montaigu-Vendée, répare et revalorise le matériel du spectacle en région Pays de la Loire. Son, lumière, décors, mobiliers et objets sont réparés et revalorisés pour être réutilisés en d’autres occasions.

Nos contacts