Nouvelle adresse : 184 rue Joseph Gaillard 85600 Montaigu-Vendée

Les nouvelles fraîches de La Ressourcerie Culturelle !

les actualités

3 mois pour relever le challenge d’une scénographie écoresponsable

Rendre l’éphémère durable : la place de l’économie circulaire dans l’événementiel


Dans un monde où l’écoresponsabilité est une priorité, le secteur événementiel a un rôle crucial à jouer en adoptant des pratiques durables. C’est avec une fierté non dissimulée que nous avons contribué au volet construction scénographique de « La place de la transition », dans le cadre du Grand Défi Écologique, organisé par l’ADEME.


Pendant 3 mois, nos ateliers ont vibré au rythme de la coopération et de l’engagement ! Nous avons accueilli une équipe de 9 constructeurs tout en assurant le sourcing des matériaux de réemploi et en mettant à profit notre expertise en éco-conception.

Notre objectif ? Les accompagner dans la construction d’une scénographie où plus de 95 % des matériaux utilisés provenaient du réemploi, une 1ère pour un projet d’une telle envergure en France !

Pourquoi participer cette réalisation nous tenait à coeur ? Parce qu’elle incarne pleinement notre engagement continu depuis 2019 : réutiliser les ressources existantes pour préserver notre environnement et réduire les déchets dans le domaine culturel.

Concrètement ? Une partie des matériaux provenaient de la précédente édition de l’événement, stockée chez nous et prête à être réutilisée! Nous avons sourcé le reste auprès de partenaires comme Artstock et La Ressourcerie du Cinéma, membres de notre réseau Le RESSAC (réseau national des RESSourceries Artistiques et Culturelles).

Cette initiative éco-responsable s’inscrit dans le cadre d’un engagement plus global de l’ADEME, dont l’événement a obtenu le LEAD, niveau d’argent.

Le LEAD ? C’est le Label Événement à Ambition Durable, fruit d’une collaboration entre les acteurs de l’événementiel, qui valorise les actions concrètes en faveur de l’écoresponsabilité. Référencé dans le guide de la communication responsable de l’ADEME, ce label repose sur 12 mesures visant à :

  • Réduire les déchets
  • Avoir un impact social positif
  • Limiter l’empreinte carbone

Et maintenant ? Après une phase de construction, axée sur des techniques à faible impact environnemental et facilitant le réemploi des matériaux, il est temps de clore la boucle de l’économie circulaire : À peine l’événement terminé, notre équipe prend le relais des constructeurs et entame le référencement des éléments, pour faciliter leur réemploi sur de nouveaux projets. Et pour ce qui ne resservira pas en l’état, on attaque le démontage des éléments dans nos ateliers, pour un retour à la matière. Petit à petit, les mobiliers, châssis, béquilles et autres planches de CP rejoindront nos stocks, pour nourrir de nouveaux projets durables !