Nouvelle adresse : 184 rue Joseph Gaillard 85600 Montaigu-Vendée

Une nouvelle étape pour des expositions durables au Château des ducs de Bretagne ! (VAN)

Il y a un an, nous démontions et collections l’exposition “Inde, reflets des mondes sacrés” au Château des ducs de Bretagne, à Nantes. Aujourd’hui, nous franchissons une nouvelle étape : nous sommes ravis de vous annoncer le début de 4 ans de collaboration pour les démontages des expositions VAN.

Il y a un an, nous démontions et collections l’exposition “Inde, reflets des mondes sacrés” au Château des ducs de Bretagne, à Nantes. Aujourd’hui, nous franchissons une nouvelle étape : nous sommes ravis de vous annoncer le début de 4 ans de collaboration pour les démontages des expositions VAN.

Concrètement, cela comprendra 1 à 2 démontages par an au château, ainsi que des interventions potentielles en dehors du site (Hab Galerie, Passage Ste Croix, Temple du goût).

Dans cette dynamique, nous nous engageons à intégrer des pratiques durables à chaque étape du processus. Ainsi, nous visons à assurer des démontages respectueux de l’environnement.

Vers des scénographies durables grâce à l’économie circulaire !

Face à l’urgence environnementale, le Château des ducs de Bretagne est conscient de l’importance cruciale d’une approche globale d’économie circulaire pour la scénographie de ses expositions. Ainsi, notre prestation dépasse le simple démantèlement en fin d’exposition. Nous proposons un accompagnement complet intégrant l’économie circulaire et l’éco-conception à toutes les étapes du projet :

  • Note de conseil aux constructeurs et agenceurs
  • Accompagnement/sensibilisation de l’équipe du VAN sur le réemploi
  • Etat des lieux, diagnostic, méthodologie
  • Démontage/enlèvement/réemploi
  • Stockage éventuel pour réemploi
  • Etablissement d’un rapport final des opérations

Conseils pour des scénographies durables : repenser la conception dès le départ

Il est essentiel de penser à la fin de vie des expositions dès leur conception. Intégrer l’éco-conception dès le départ permet de repenser totalement la manière de construire une scénographie. Notre expertise nous permet d’anticiper les points de vigilance, et certains sont vraiment simples et relèvent du bon sens ! Voici 2 exemples parmi tant d’autres de pratiques qui changent tout :

  • Opter pour des assemblages mécaniques : Privilégier les emboîtements et les vis plutôt que le collage ou les pointes rend le démontage beaucoup plus facile.
  • Uniformiser les pas de vis : Utiliser les mêmes pas de vis permet de gagner du temps au montage et au démontage (adieu le changement d’embout de visseuse à chaque nouveau module !). Moins de références de vis signifient également moins de temps passé au tri de la quincaillerie.

Engagement des équipes du Château des ducs de Bretagne : Ensemble, pour une transition écologique réussie !

Dans le tourbillon du quotidien, changer ses pratiques peut sembler contre-intuitif et fastidieux. Cependant, les équipes du Château des ducs sont plus que jamais engagées dans cette démarche. Elles souhaitent être accompagnées à tous les niveaux pour que l’économie circulaire devienne la norme dans leurs pratiques !

  • Sensibilisation et formation : Nous accompagnons les équipes du Château des ducs sur le réemploi afin de leur donner les clés et les enjeux de l’économie circulaire.
  • Montée en compétence : Ensemble, nous améliorons les pratiques à tous les niveaux afin que chaque acteur de la scénographie soit un agent du changement.

Exemple concret : Le démantèlement de l’exposition “Genghis Khan”

La première étape de cette collaboration c’est bientôt, puisque l’exposition « Genghis Khan » a fermé ses portes le 5 mai. Pour cette occasion, nous mettons en place une démarche exemplaire :

  • État des lieux, diagnostic et méthodologie avant tout démontage : avant le démontage, notre équipe sera sur site, pour évaluer la réemployabilité des matériaux et analyser les modes de construction, afin de démonter proprement et de maximiser le réemploi des éléments le jour J.
  • Démontage sur site, collecte et remise dans la boucle du secteur culturel : Les équipements qui ne seront plus réutilisés pour les futures expositions du château seront regroupés dans notre entrepôt. Nettoyage des matières, référencement, mise en vente ou en location : nous assurons tout le processus pour que ces matériaux vivent une nouvelle vie sur d’autres projets culturels en Pays de la Loire !

Avec cette collaboration sur les démontages des expositions VAN, nous franchissons un pas de plus vers des pratiques durables et responsables. Ensemble, nous participons activement à la transition écologique et à la promotion de l’écoresponsabilité dans le secteur culturel et événementiel.

——

💬 Des équipements inutilisés, un événement qui touche à sa fin ? Parlons de la nouvelle vie de vos équipements :
collecte@laressourcerieculturelle.com | 07 89 06 38 52

La Ressourcerie Culturelle, quand les décors de théâtre se recyclent

Le monde de la culture peut prendre part à la transition écologique. A Montaigu-Vendée, une ressourcerie offre une seconde vie aux décors, matériels technique, etc.

La Ressourcerie culturelle : décors de seconde main

Nous parlons de culture à la campagne, toute cette semaine à l’occasion du printemps de la ruralité, une réflexion menée par le ministère de la culture. Et nous voici à Montaigu-Vendée où est installé un lieu qui rend la culture plus éco-responsable : la Ressourcerie culturelle.

Damien Forget, fondateur et coordinateur de ce lieu, est notre invité.

► La Ressourcerie culturelle appartient au réseau national RESSAC (Réseau national des ressourceries artistiques et culturelles)

Emission « Carnets de Campagne », sur France Inter, diffusée le 17 avril 2024

3 mois pour relever le challenge d’une scénographie écoresponsable

Rendre l’éphémère durable : la place de l’économie circulaire dans l’événementiel


Dans un monde où l’écoresponsabilité est une priorité, le secteur événementiel a un rôle crucial à jouer en adoptant des pratiques durables. C’est avec une fierté non dissimulée que nous avons contribué au volet construction scénographique de « La place de la transition », dans le cadre du Grand Défi Écologique, organisé par l’ADEME.


Pendant 3 mois, nos ateliers ont vibré au rythme de la coopération et de l’engagement ! Nous avons accueilli une équipe de 9 constructeurs tout en assurant le sourcing des matériaux de réemploi et en mettant à profit notre expertise en éco-conception.

Notre objectif ? Les accompagner dans la construction d’une scénographie où plus de 95 % des matériaux utilisés provenaient du réemploi, une 1ère pour un projet d’une telle envergure en France !

Pourquoi participer cette réalisation nous tenait à coeur ? Parce qu’elle incarne pleinement notre engagement continu depuis 2019 : réutiliser les ressources existantes pour préserver notre environnement et réduire les déchets dans le domaine culturel.

Concrètement ? Une partie des matériaux provenaient de la précédente édition de l’événement, stockée chez nous et prête à être réutilisée! Nous avons sourcé le reste auprès de partenaires comme Artstock et La Ressourcerie du Cinéma, membres de notre réseau Le RESSAC (réseau national des RESSourceries Artistiques et Culturelles).

Cette initiative éco-responsable s’inscrit dans le cadre d’un engagement plus global de l’ADEME, dont l’événement a obtenu le LEAD, niveau d’argent.

Le LEAD ? C’est le Label Événement à Ambition Durable, fruit d’une collaboration entre les acteurs de l’événementiel, qui valorise les actions concrètes en faveur de l’écoresponsabilité. Référencé dans le guide de la communication responsable de l’ADEME, ce label repose sur 12 mesures visant à :

  • Réduire les déchets
  • Avoir un impact social positif
  • Limiter l’empreinte carbone

Et maintenant ? Après une phase de construction, axée sur des techniques à faible impact environnemental et facilitant le réemploi des matériaux, il est temps de clore la boucle de l’économie circulaire : À peine l’événement terminé, notre équipe prend le relais des constructeurs et entame le référencement des éléments, pour faciliter leur réemploi sur de nouveaux projets. Et pour ce qui ne resservira pas en l’état, on attaque le démontage des éléments dans nos ateliers, pour un retour à la matière. Petit à petit, les mobiliers, châssis, béquilles et autres planches de CP rejoindront nos stocks, pour nourrir de nouveaux projets durables !

Comme toujours (TV Vendée)

Emission « Comme toujours » du 6 avril 2024 sur TV Vendée.

« Une initiative citoyenne du côté de Montaigu-Vendée avec La Ressourcerie Culturelle, voilà le thème de cette émission durant laquelle nous développerons des solutions d’économie circulaire pour les acteurs de la culture et de l’événementiel. Fallait y penser ! Damien Forget qui en est l’initiateur, et aujourd’hui le coordinateur, est aussi un militant pour la protection de l’environnement. Du projo aux décors, tout peut retrouver une autre vie, surtout en facilitant leur accès aux associations aux moyens réduits. »

lien vers le site TV Vendée

En Vendée, les recycleries cartonnent !

« (…) La Ressourcerie Culturelle (Montaigu-Vendée) n’a cessé de gagner des mètres carrés depuis son ouverture en 2020. Sa mission : collecter et revaloriser les équipements du secteur culturel pour maximiser leur utilisation à travers la vente, la location ou la mutualisation. Tout d’abord étalée sur 400 m2, elle a déménagé durant l’été 2023 pour occuper 1 400 m2 puis 2 000 m2 aujourd’hui (…) »

Article de Florence Falvy, L’Informateur Judiciaire, le média des affaires du 05/04/2024 (lien vers l’article)

Une plongée dans les coulisses de l’Atelier du Grand T

Cette semaine, notre équipe a eu le privilège de découvrir les nouveaux ateliers rénovés du Grand T, une étape incontournable dans notre parcours vers une collaboration plus durable et créative !


Un atelier où compétence rime avec passion

Le Grand T ne se contente pas d’être un simple lieu de fabrication de décors. C’est un lieu où se rencontrent différentes compétences, de la menuiserie à la serrurerie, en passant par la peinture. Guidés par notre curiosité, nous avons exploré chaque recoin de cet espace, échangeant avec Stéphane Lemarié, le chef d’atelier avec qui nous collaborons régulièrement.

Une démarche écoresponsable au cœur de la création

Ce qui distingue le Grand T, c’est son engagement concret en faveur de l’écoresponsabilité. Conscients de l’impact environnemental de leurs activités, ils ont fait le choix de privilégier des matériaux durables et réutilisables. De la conception à la réalisation, chaque décision est prise dans une optique de préservation des ressources, de réduction des déchets et d’amélioration des conditions de travail pour les équipes. Cette approche fait du Grand T un précurseur de l’économie circulaire, une inspiration pour tous ceux qui aspirent à créer de manière responsable.

L’écoconception, un moteur de créativité

Pour ceux qui hésitent encore à franchir le cap de la scénographie responsable, rappelons-le : l’écoconception ne rime pas avec uniformité. Bien au contraire, Au Grand T elle stimule la créativité et ouvre de nouvelles perspectives. Stéphane et son équipe nous ont rappelé que l’on pouvait être à la fois écoresponsable et créatif, que l’on pouvait penser différemment sans brider son imagination !

Ensemble vers un avenir plus durable

Nous tenons à remercier chaleureusement Stéphane Lemarié et toute l’équipe du Grand T pour cette visite enrichissante et inspirante. Leur engagement en faveur de la durabilité est un exemple à suivre, une invitation à repenser notre façon de créer et à construire ensemble un avenir plus vert et plus beau. Nous sommes impatients de poursuivre cette collaboration et de contribuer, à notre échelle, à un monde plus durable et créatif !

La Ressourcerie culturelle de Montaigu, une pionnière dans les pratiques écoresponsables

L’association la Ressourcerie culturelle de Montaigu-Vendée accueillait des organisateurs de festivals et autres événements, vendredi 16 et samedi 17 février 2024. En fil rouge, l’importance des pratiques écoresponsables.


Du Vendée Globe jusqu’à la fête d’école

À travers les 1 500 m² de la Ressourcerie culturelle de Montaigu (Vendée), Damien Forget, fondateur de la structure associative, sert de guide aux organisateurs d’événements. S’y côtoient des représentants de l’entreprise Sodebo, des responsables des Machines de l’île de Nantes, mais aussi des festivaliers.

« Nous utiliserons des matériaux recyclables pour notre stand au Vendée Globe. Cette question d’écologie est importante dans notre société. En tant qu’entreprise, on doit être moteur », indique Adrien Servetto, de la Sodebo. Quant à Marion Bochereau, du festival Lévitation d’Angers, elle est venue, comme d’autres festivaliers, pour trouver du matériel de location. Louer du matériel mutualisé donne une couleur d’écoresponsabilité à la fête.

Louer ou acheter du matériel

« Nous proposons à des grosses compagnies de stocker leur matériel. Nous voyons avec elles ce qui peut être loué à d’autres compagnies. Bien sûr, elles gardent la priorité de leur usage. On appelle cela de l’économie de fonctionnalité », déclare Damien Forget.

Ainsi, dans un premier espace, il est possible de louer, pour sa kermesse ou son festival, du matériel de scène, mais aussi tout ce qui concerne la cuisine : friteuses, réfrigérateurs. Dans un second espace, ce seront des barnums, plateaux de scène. Dans un troisième, on y trouvera décors, toiles d’opéra. Le catalogue est à découvrir sur le site. Lieu de stockage, la Ressourcerie culturelle est aussi un lieu où l’on redonne une seconde vie aux matériaux.

Concevoir un événement écoresponsable

Dans la zone 375, une équipe de neuf personnes (intermittents du spectacle, ébénistes, peintres) s’active à réaliser une immense scénographie pour la biennale de l’Ademe, au Carré des docks du Havre (Seine-Maritime), en avril 2024. « C’est la première fois, en France, qu’un process d’écoconstruction d’un décor réemployable, fait avec des matériaux de récupération, est mis en œuvre, souligne Damien Forget. « Après remise en état des matériaux, sur les 500 m² de châssis recalibrés, nous tendons une toile de tapisserie qui sera peinte. Il suffira ensuite d’enlever ces toiles et les châssis seront comme neufs », précise Nicolas Poirier, constructeur en chef de ce projet.

L’aspect pionnier de cette Ressourcerie est gratifiant pour ceux qui y travaillent, mais aussi chez ses partenaires comme le souligne Damien Derocq, chef d’entreprise de transport routier : « Les conducteurs partagent ce sentiment d’être utiles pour une bonne cause. »

Article Ouest France du 17/02/2024 (lien vers l’article)

Deux journées pour mieux connaître la ressourcerie culturelle de Montaigu

Vendredi 16 et samedi 17 février, la ressourcerie culturelle invite tout organisateur d’événements, allant du festival à la simple fête d’école, pour mettre en lumière l’importance de l’écoresponsabilité.

Deux journées de découverte et de partage d’expériences

Les Jeux olympiques de Paris 2024 resserrant la saison des festivals, de nombreux organisateurs doivent s’enquérir auprès de structures comme celle de la Ressourcerie culturelle de Montaigu (Vendée) pour être certains d’avoir le matériel nécessaire le moment venu. « Suite à cela, nous avons beaucoup de demandes. Nous avons alors envisagé d’inviter les organisateurs de festivals à venir découvrir notre ressourcerie culturelle, notre démarche, nos services, et l’ensemble du matériel que nous proposons », indique Mylène Dufaut, chargée de communication. Ces deux journées, qui auront lieu les 16 et 17 février 2024, favoriseront également les échanges entre organisateurs et le partage de leurs expériences.

Des journées ouvertes aux associations

« Nous voulons toucher aussi tous les acteurs de la région qu’on ne connaît pas encore, ou qui ne nous connaissent pas. Cela peut être des associations de parents d’élèves pour des kermesses, les comités des fêtes, des associations organisant des spectacles théâtraux ou musicaux, des agences événementielles ou des services culturels », déclare Mylène Dufaut.

Tout ce qui est stocké dans ces 1 500 m² de la ressourcerie, après vérification ou réparation, provient de spectacles ou de festivals ligériens. Ainsi, la ressourcerie possède un catalogue conséquent de matériels très divers. « Nous proposons à des prix plus qu’abordables bars, barnums, billetteries, gestion des déchets, mobiliers, sanitaires, matériel audiovisuel ainsi que des structures techniques, textiles ignifugés et praticables de scène », détaille la chargée de communication.

À la découverte de pratiques écoresponsables

La ressourcerie mise sur le réemploi : réutiliser des choses qui ont déjà servi, afin d’éviter gaspillage ou dépenses inutiles. Pour le permettre, il est important de prévoir en amont d’un événement cette possible réutilisation. « Venir nous rencontrer lors de ces deux journées, c’est découvrir comment intégrer des pratiques écoresponsables dans l’organisation d’événements afin de contribuer à un avenir plus durable », précise Mylène Dufaut.

Ressourcerie culturelle : 184, rue Joseph-Gaillard, à Montaigu Vendée. Inscriptions gratuites à ces journées par mail : contact@laressourcerieculturelle.com. Visites découvertes : vendredi 16 février, à 14 h, et samedi 17 février, à 10 h. Rencontres et réservations : vendredi 16 février, de 14 h à 18 h, et samedi 17 février, de 10 h à 16 h.

Article Ouest France du 12/02/2024 (lien vers l’article)

Agenda de février 2024

Bienvenue à La Ressourcerie Culturelle, votre espace dédié aux pratiques culturelles éco-responsables en Pays de la Loire. Voici le programme du mois de février !

📍 Accueil sur rendez-vous (toute la semaine) Prenez rendez-vous pour discuter de vos projets, faire un apport volontaire ou simplement récupérer une commande. Nous sommes disponibles du lundi au vendredi. Contactez-nous au 07 71 15 22 87.

📍 Boutique et matériauthèque (tous les vendredis) Venez parcourir notre boutique et matériauthèque chaque vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h. Ouvert aux acteurs culturels, événementiels et aux associations, découvrez nos stocks en vente et en location, et trouvez les ressources dont vous avez besoin !

📍 Les 16 et 17 février : Les journées (très) spéciales ! Organisateurs d’événements ou de festivals ? Rejoignez-nous les 16 et 17 février pour préparer votre saison et découvrir comment intégrer des pratiques écoresponsables à vos événements ! Inscrivez-vous à nos visites découvertes vendredi 16/02 à 14h et samedi 17/02 à 10h. Retrouvez le détail de la programmation et toutes les infos ici.

———-

📣 Faites circuler l’info ! Chaque partage compte pour un secteur culturel plus engagé !

🚉 Et pour boucler la boucle : pensez à prendre le train, nous sommes à 500m de la gare de Montaigu-Vendée (ligne directe depuis Nantes, La Roche sur Yon et Les Sables d’Olonnes)