Nouvelle adresse : 184 rue Joseph Gaillard 85600 Montaigu-Vendée

Une nouvelle étape pour des expositions durables au Château des ducs de Bretagne ! (VAN)

Il y a un an, nous démontions et collections l’exposition “Inde, reflets des mondes sacrés” au Château des ducs de Bretagne, à Nantes. Aujourd’hui, nous franchissons une nouvelle étape : nous sommes ravis de vous annoncer le début de 4 ans de collaboration pour les démontages des expositions VAN.

Il y a un an, nous démontions et collections l’exposition “Inde, reflets des mondes sacrés” au Château des ducs de Bretagne, à Nantes. Aujourd’hui, nous franchissons une nouvelle étape : nous sommes ravis de vous annoncer le début de 4 ans de collaboration pour les démontages des expositions VAN.

Concrètement, cela comprendra 1 à 2 démontages par an au château, ainsi que des interventions potentielles en dehors du site (Hab Galerie, Passage Ste Croix, Temple du goût).

Dans cette dynamique, nous nous engageons à intégrer des pratiques durables à chaque étape du processus. Ainsi, nous visons à assurer des démontages respectueux de l’environnement.

Vers des scénographies durables grâce à l’économie circulaire !

Face à l’urgence environnementale, le Château des ducs de Bretagne est conscient de l’importance cruciale d’une approche globale d’économie circulaire pour la scénographie de ses expositions. Ainsi, notre prestation dépasse le simple démantèlement en fin d’exposition. Nous proposons un accompagnement complet intégrant l’économie circulaire et l’éco-conception à toutes les étapes du projet :

  • Note de conseil aux constructeurs et agenceurs
  • Accompagnement/sensibilisation de l’équipe du VAN sur le réemploi
  • Etat des lieux, diagnostic, méthodologie
  • Démontage/enlèvement/réemploi
  • Stockage éventuel pour réemploi
  • Etablissement d’un rapport final des opérations

Conseils pour des scénographies durables : repenser la conception dès le départ

Il est essentiel de penser à la fin de vie des expositions dès leur conception. Intégrer l’éco-conception dès le départ permet de repenser totalement la manière de construire une scénographie. Notre expertise nous permet d’anticiper les points de vigilance, et certains sont vraiment simples et relèvent du bon sens ! Voici 2 exemples parmi tant d’autres de pratiques qui changent tout :

  • Opter pour des assemblages mécaniques : Privilégier les emboîtements et les vis plutôt que le collage ou les pointes rend le démontage beaucoup plus facile.
  • Uniformiser les pas de vis : Utiliser les mêmes pas de vis permet de gagner du temps au montage et au démontage (adieu le changement d’embout de visseuse à chaque nouveau module !). Moins de références de vis signifient également moins de temps passé au tri de la quincaillerie.

Engagement des équipes du Château des ducs de Bretagne : Ensemble, pour une transition écologique réussie !

Dans le tourbillon du quotidien, changer ses pratiques peut sembler contre-intuitif et fastidieux. Cependant, les équipes du Château des ducs sont plus que jamais engagées dans cette démarche. Elles souhaitent être accompagnées à tous les niveaux pour que l’économie circulaire devienne la norme dans leurs pratiques !

  • Sensibilisation et formation : Nous accompagnons les équipes du Château des ducs sur le réemploi afin de leur donner les clés et les enjeux de l’économie circulaire.
  • Montée en compétence : Ensemble, nous améliorons les pratiques à tous les niveaux afin que chaque acteur de la scénographie soit un agent du changement.

Exemple concret : Le démantèlement de l’exposition “Genghis Khan”

La première étape de cette collaboration c’est bientôt, puisque l’exposition « Genghis Khan » a fermé ses portes le 5 mai. Pour cette occasion, nous mettons en place une démarche exemplaire :

  • État des lieux, diagnostic et méthodologie avant tout démontage : avant le démontage, notre équipe sera sur site, pour évaluer la réemployabilité des matériaux et analyser les modes de construction, afin de démonter proprement et de maximiser le réemploi des éléments le jour J.
  • Démontage sur site, collecte et remise dans la boucle du secteur culturel : Les équipements qui ne seront plus réutilisés pour les futures expositions du château seront regroupés dans notre entrepôt. Nettoyage des matières, référencement, mise en vente ou en location : nous assurons tout le processus pour que ces matériaux vivent une nouvelle vie sur d’autres projets culturels en Pays de la Loire !

Avec cette collaboration sur les démontages des expositions VAN, nous franchissons un pas de plus vers des pratiques durables et responsables. Ensemble, nous participons activement à la transition écologique et à la promotion de l’écoresponsabilité dans le secteur culturel et événementiel.

——

💬 Des équipements inutilisés, un événement qui touche à sa fin ? Parlons de la nouvelle vie de vos équipements :
collecte@laressourcerieculturelle.com | 07 89 06 38 52

3 mois pour relever le challenge d’une scénographie écoresponsable

Rendre l’éphémère durable : la place de l’économie circulaire dans l’événementiel


Dans un monde où l’écoresponsabilité est une priorité, le secteur événementiel a un rôle crucial à jouer en adoptant des pratiques durables. C’est avec une fierté non dissimulée que nous avons contribué au volet construction scénographique de « La place de la transition », dans le cadre du Grand Défi Écologique, organisé par l’ADEME.


Pendant 3 mois, nos ateliers ont vibré au rythme de la coopération et de l’engagement ! Nous avons accueilli une équipe de 9 constructeurs tout en assurant le sourcing des matériaux de réemploi et en mettant à profit notre expertise en éco-conception.

Notre objectif ? Les accompagner dans la construction d’une scénographie où plus de 95 % des matériaux utilisés provenaient du réemploi, une 1ère pour un projet d’une telle envergure en France !

Pourquoi participer cette réalisation nous tenait à coeur ? Parce qu’elle incarne pleinement notre engagement continu depuis 2019 : réutiliser les ressources existantes pour préserver notre environnement et réduire les déchets dans le domaine culturel.

Concrètement ? Une partie des matériaux provenaient de la précédente édition de l’événement, stockée chez nous et prête à être réutilisée! Nous avons sourcé le reste auprès de partenaires comme Artstock et La Ressourcerie du Cinéma, membres de notre réseau Le RESSAC (réseau national des RESSourceries Artistiques et Culturelles).

Cette initiative éco-responsable s’inscrit dans le cadre d’un engagement plus global de l’ADEME, dont l’événement a obtenu le LEAD, niveau d’argent.

Le LEAD ? C’est le Label Événement à Ambition Durable, fruit d’une collaboration entre les acteurs de l’événementiel, qui valorise les actions concrètes en faveur de l’écoresponsabilité. Référencé dans le guide de la communication responsable de l’ADEME, ce label repose sur 12 mesures visant à :

  • Réduire les déchets
  • Avoir un impact social positif
  • Limiter l’empreinte carbone

Et maintenant ? Après une phase de construction, axée sur des techniques à faible impact environnemental et facilitant le réemploi des matériaux, il est temps de clore la boucle de l’économie circulaire : À peine l’événement terminé, notre équipe prend le relais des constructeurs et entame le référencement des éléments, pour faciliter leur réemploi sur de nouveaux projets. Et pour ce qui ne resservira pas en l’état, on attaque le démontage des éléments dans nos ateliers, pour un retour à la matière. Petit à petit, les mobiliers, châssis, béquilles et autres planches de CP rejoindront nos stocks, pour nourrir de nouveaux projets durables !

Une plongée dans les coulisses de l’Atelier du Grand T

Cette semaine, notre équipe a eu le privilège de découvrir les nouveaux ateliers rénovés du Grand T, une étape incontournable dans notre parcours vers une collaboration plus durable et créative !


Un atelier où compétence rime avec passion

Le Grand T ne se contente pas d’être un simple lieu de fabrication de décors. C’est un lieu où se rencontrent différentes compétences, de la menuiserie à la serrurerie, en passant par la peinture. Guidés par notre curiosité, nous avons exploré chaque recoin de cet espace, échangeant avec Stéphane Lemarié, le chef d’atelier avec qui nous collaborons régulièrement.

Une démarche écoresponsable au cœur de la création

Ce qui distingue le Grand T, c’est son engagement concret en faveur de l’écoresponsabilité. Conscients de l’impact environnemental de leurs activités, ils ont fait le choix de privilégier des matériaux durables et réutilisables. De la conception à la réalisation, chaque décision est prise dans une optique de préservation des ressources, de réduction des déchets et d’amélioration des conditions de travail pour les équipes. Cette approche fait du Grand T un précurseur de l’économie circulaire, une inspiration pour tous ceux qui aspirent à créer de manière responsable.

L’écoconception, un moteur de créativité

Pour ceux qui hésitent encore à franchir le cap de la scénographie responsable, rappelons-le : l’écoconception ne rime pas avec uniformité. Bien au contraire, Au Grand T elle stimule la créativité et ouvre de nouvelles perspectives. Stéphane et son équipe nous ont rappelé que l’on pouvait être à la fois écoresponsable et créatif, que l’on pouvait penser différemment sans brider son imagination !

Ensemble vers un avenir plus durable

Nous tenons à remercier chaleureusement Stéphane Lemarié et toute l’équipe du Grand T pour cette visite enrichissante et inspirante. Leur engagement en faveur de la durabilité est un exemple à suivre, une invitation à repenser notre façon de créer et à construire ensemble un avenir plus vert et plus beau. Nous sommes impatients de poursuivre cette collaboration et de contribuer, à notre échelle, à un monde plus durable et créatif !

Retour sur les BIS

la ressourcerie culturelle et le ressac aux BIS de nantes

2 journées intenses aux Biennales Internationales du Spectacle à Nantes ont confirmé une tendance évidente : les lignes bougent, et de plus en plus d’entre vous aspirent à intégrer l’économie circulaire à vos pratiques culturelles. C’est inspirant de constater cette dynamique positive !

Les BIS c’est l’événement des professionnels du spectacle et des acteurs culturels, autrement dit, « the place to be »!

Vous avez été nombreux à vous intéresser à nos pratiques et à nous interroger sur la place du développement durable dans les filières spectacle vivant et dans le secteur culturel au sens large. En effet, la nuance entre déchets, recyclage, réemploi, écoconception n’est pas toujours très claire.

Avec nos partenaires du RESSAC, le réseau des ressourceries artistiques et culturelles, nous avons partagé notre expertise dans l’économie circulaire, mettant en avant nos valeurs de mutualisation, de travail en réseau et de partage, des éléments clés pour répondre aux enjeux majeurs de notre secteur.

Les échanges passionnants lors des BIS ont montré un réel intérêt pour notre engagement en faveur d’un secteur culturel durable en Pays de la Loire. La transition écologique, la scénographie responsable, les collectes, le réemploi : des sujets cruciaux discutés avec passion !

Agréable surprise de vous retrouver si nombreux dès le lendemain dans nos locaux à Montaigu Vendée ! Cela témoigne de votre intérêt concret pour accélérer la transition et contribuer à la transformation durable de notre secteur.

D’ailleurs, si vous n’avez pas encore eu l’occasion de nous rendre visite, rendez-vous vendredi 26 janvier à 9h30, pour notre prochain Café des Pros.

Inscrivez-vous dès maintenant pour visiter notre ressourcerie, échanger sur l’économie circulaire dans le secteur culturel et rencontrez notre équipe de passionné.e.s ! 

Le Chronographe : Une nouvelle collaboration en faveur de l’éco-responsabilité

Pour cette nouvelle année, Le Chronographe, musée dédié à l’archéologie situé à Rezé (44), passe à la vitesse supérieure en matière d’économie circulaire : en effet, ils viennent de faire appel à notre service « collecte » pour donner une nouvelle vie à certains de leurs équipements. Cette collaboration marque le début d’une collaboration prometteuse et mets en lumière l’engagement éco-responsable du Chronographe et de Nantes Métropole.

Depuis sa création en 2017, Le Chronographe adopte une approche exemplaire en concevant ses expositions de manière modulaire. Cette stratégie permet une réutilisation des éléments d’une exposition à l’autre, prolongeant leur durée de vie et réduisant ainsi l’empreinte environnementale.

En ce début d’année, et avec près de 20 expositions en 5 ans, Le Chronographe profite de sa fermeture annuelle pour trier et donner une seconde vie à des éléments encore plein de potentiels. Lorsque les équipements atteignent la fin de leur cycle d’utilisation au Chronographe, la solution ne consiste pas à les éliminer, mais à les remettre dans la boucle.

Pour maximiser le taux de réemploi et s’assurer que les équipements servirons à nouveau dans le secteur culturel, l’équipe à fait appel à notre service collecte. Nous sommes intervenus la semaine derniere pour collecter un module de vidéo projection, des toiles à peindre, des caisses en bois ou encore un panneau acoustique. Ces éléments, seront bientôt disponibles dans notre espace de vente à petit prix pour de nouveaux projets, concrétisant ainsi un acte concret de soutien à la création en Pays de la Loire.

Le Chronographe et La Ressourcerie Culturelle démontrent que l’économie circulaire n’est pas simplement un concept, mais une action tangible. En repensant la construction des espaces d’exposition et en intégrant des solutions de collecte proactive, nous créons un écosystème où chacun contribue à une vision plus durable de la culture.

Un grand merci à toute l’équipe du Chronographe pour leur accueil chaleureux lors de cette collaboration enrichissante.

___________

💬 Des équipements qui dorment, une expo qui touche à sa fin ? Parlons de la nouvelle vie de vos équipements :

Contactez Jules à l’adresse collecte@laressourcerieculturelle.com ou au 07 89 06 38 52

Créez, stockez, réutilisez : Notre solution de stockage sur mesure

Dans le secteur culturel, le stockage et la réutilisation des décors et équipements entre deux événements peuvent être un véritable défi. Découvrez comment notre solution personnalisée élimine les contraintes de stockage, facilitant ainsi la réutilisation des équipements.

Dans le secteur culturel, le stockage et la réutilisation des décors et équipements entre deux événements peuvent être un véritable défi. Découvrez comment notre solution personnalisée élimine les contraintes de stockage, facilitant ainsi la réutilisation des équipements.


Défis du stockage dans le secteur culturel

Au cœur des préoccupations des compagnies, festivals et autres acteurs du monde culturel, le coût croissant du foncier devient un obstacle majeur. Le besoin de stocker du matériel entre deux événements se heurte souvent à des contraintes financières et logistiques.


Une réponse à vos besoins

Pour répondre à ces défis, nous avons conçu une offre de stockage adaptée aux professionnels du secteur. La location de m² à la carte, au mois, ou à l’année, élimine les obstacles qui entravent la réutilisation des équipements d’un événement à l’autre.


Réutilisation et économie circulaire

Notre engagement va au-delà de la simple résolution de problèmes de stockage. En favorisant la réutilisation, nous contribuons activement à une économie circulaire. Chaque décors et équipement stocké trouve une nouvelle vie, participant ainsi à une vision plus durable du secteur culturel.


Contactez-nous !

Contactez-nous dès maintenant pour obtenir un devis personnalisé.

📧 contact@laressourcerieculturelle.com 📞 07 86 42 36 03

Les ateliers zig-zag : pour accompagner les élèves en difficulté

Les ateliers zig-zag : pour accompagner les élèves en difficulté à Montaigu-Vendée.

Les ateliers zig zag ?

Il s’agit d’ateliers de bricolage spécialement conçus pour les élèves en situation de décrochage scolaire. Une initiative qui utilise le bricolage comme outil de médiation, offrant un environnement informel et stimulant pour apprendre autrement.

Pour qui ?

  • Destinés aux élèves de 4ème et/ou 3ème en phase de décrochage scolaire
  • Des groupes de quatre élèves pour une expérience personnalisée
  • Un atelier hebdomadaire de 3 heures, intégré à l’emploi du temps des élèves
  • Une immersion sur un trimestre pour des résultats durables

Objectifs :

  • Développer et mettre en valeur les compétences
  • Donner du sens aux apprentissages scolaires
  • Faciliter la réussite dans d’autres domaines
  • Redonner confiance en soi

Les ateliers sont encadrés par :

  • Gaëlle Pavageau, éducatrice spécialisée
  • Le référent scolaire

Pourquoi nous avons créé ces ateliers ?

Nous sommes régulièrement sollicité par des jeunes en quête d’opportunités de stage et d’apprentissage concret.

Nous avons créé les « Ateliers Zig-Zag » pour répondre à cette demande.

Informations et réservations auprès de Gaëlle :

06 21 69 50 21 / mediation@laressourcerieculturelle.com

La collecte appliquée à la muséographie

Le concept de la collecte peut sembler abstrait, mais nos actions concrètes en muséographie ces derniers mois parlent d’elles-mêmes : préservation, conseils avisés et réemploi au cœur de chaque prestations !

Préserver pour un nouveau départ !
À La Ressourcerie Culturelle, la fin de vie d’une exposition ne signifie pas destruction, mais préservation. On l’a démontré au Château des ducs de Bretagne – musée d’histoire de Nantes en mai dernier. Pas d’arrachage sauvage. On prend le temps nécessaire, on étudie les plans avec minutie, on démonte avec précaution. Sol préservé, éléments intacts, voilà comment on maximise le réemploi !

Des conseils qui font la différence
Lorsqu’on intervient pour une collecte, on ne se contente pas de démonter. On conseille. Souvent, les scénographies n’ont pas été pensées en termes d’écoconstruction ni pour la fin de vie. C’est pourquoi lors de nos prestations on partage notre expertise sur les matériaux, les méthodes d’assemblage et d’autres astuces qui font la différence. Notre objectif ? Vous aider à rendre vos futurs projets plus durables.

Favoriser le réemploi
Notre mission est on ne peut plus claire : favoriser le réemploi et allonger la durée de vie des équipements culturels. Une fois la collecte terminée, les collectes converge vers notre entrepôt de Montaigu-Vendée. Forts d’un réseau d’acteurs culturels sensibles au réemploi, nous multiplions les opportunités pour offrir une seconde vie aux équipements. Nous créons des ponts entre les différentes pratiques culturelles. Ainsi, un décor de théâtre peut devenir le support d’une exposition, et vice versa, car toutes ces pratiques se croisent chez nous !

Nos dernières collectes en muséographie
En novembre, la clôture de l’exposition du site Saint-Sauveur à Rocheserviere (Terres de Montaigu) a entraîné une collecte de 3,6 tonnes : 40 mètres de grilles d’exposition et une table vitrine de plus de 5 mètres !

Dans le même mois, la Communauté de communes Océan-Marais de Monts a également sollicité nos services pour offrir une seconde vie à 3 vitrines.

Des projets concrets, des résultats tangibles.

Des équipements qui dorment, une exposition qui touche à sa fin ? Parlons de la nouvelle vie de vos équipements !
Contactez-nous : collecte@laressourcerieculturelle.com

Appel à témoignages

La Ressourcerie Culturelle mène actuellement une étude ADEME de développement d’un outil « atelier », à Montaigu.

Nous cherchons à nous entretenir avec des scénographes et constructeurs de Pays de la Loire, pour questionner les pratiques et l’utilisation du réemploi dans les scénographies réalisées sur le territoire, tous milieux culturels confondus : expo, théâtre, événementiel, cinéma. 


Le but de cette étude est de définir l’axe de développement de l’outil pour qu’il colle aux pratiques et aux besoins et que l’option réemploi puisse devenir un reflexe dans les futures conceptions / constructions :

  • Location d’espace d’atelier pour les compagnies ?
  • Conseil ou adaptation de dessin avec stock issu de réemploi ?
  • Facilitation de sourcing matériaux ?
  • Etc etc !


Si vous êtes de la région, intéressé.e.s par ces questions, Lise Mazeaud sera ravie de pouvoir s’entretenir avec vous via un premier contact par mail : sceno@laressourcerieculturelle.com n’hésitez pas également à répondre à notre questionnaire :

Nous vous invitons par la même occasion à visiter les nouveaux locaux de la Ressourcerie culturelle de Montaigu, le 17 Novembre 2023, où nous aborderons notamment les possibilités de collaborations avec un outil comme le notre avec les scénographes, constructeurs et plus largement tout commanditaire qui souhaite produire des scénographies responsables.

N’hésitez pas à diffuser ce petit message ou nous transmettre d’autres contacts, qui pourraient être intéressés par cet outil et cette réflexion plus globale.

A très bientôt.

L’Économie Sociale et Solidaire au coeur de notre atelier de construction

Novembre est le mois de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), une période dédiée à promouvoir une vision de l’économie où l’humain prime sur les profits. C’est dans ce contexte que nous souhaitons mettre en lumière notre atelier de construction. Au croisement de la réutilisation, de l’engagement humain et de la préservation des ressources, notre atelier incarne parfaitement notre volonté de contribuer à l’ESS. Découvrez les trois facettes clés de notre atelier et son rôle dans notre mission de faciliter l’accès aux équipements et matériaux de réemploi dans les projets culturels en Pays de la Loire.

Location pour vos projets

L’un des piliers fondamentaux pour favoriser la création en matériaux de réemploi est de simplifier le parcours entre la recherche de matériaux et leur transformation en projets concrets. Pour répondre à ce besoin, nous avons fait le choix de rassembler notre matériauthèque et notre atelier au même endroit. Pour en savoir plus sur notre offre de location, rendez-vous sur notre page dédiée.

Chantiers participatifs : dépollution & réparation en action

Dans notre atelier, nous agissons à deux niveaux essentiels. Tout d’abord, nous nous engageons pleinement dans le processus de dépollution des matériaux collectés, en retirant clous, agrafes et quincaillerie pour les rendre prêts à être réutilisés. Sans cette contribution précieuse, de nombreux matériaux ne trouveraient pas preneurs, limitant ainsi leur potentiel de réemploi. Pour maintenir nos tarifs compétitifs et garantir un accès abordable aux ressources réutilisables, l’engagement de nos bénévoles est crucial. Chaque vendredi, ils prêtent main forte pour que notre atelier puisse continuer à œuvrer en faveur de l’économie circulaire.

De plus, nous cherchons à prolonger la durée de vie de nos équipements. Qu’il s’agisse de réparations dès l’arrivée des matériaux à la ressourcerie culturelle, ou d’interventions en cours de saison sur des équipements fréquemment loués tels que nos transats et nos parasols, cette démarche demande du temps. Cependant, elle est essentielle pour notre mission d’économie sociale et solidaire. Notre objectif est de maximiser la durée de vie de chaque produit, favorisant ainsi la réduction de la nécessité d’acheter du neuf.

Toutes ces actions s’inscrivent dans notre mission d’économie sociale et solidaire, où l’humain et la préservation des ressources priment sur les profits. Si notre vision résonne avec la vôtre et que vous souhaitez vous engager en tant que bénévole, n’hésitez pas à nous rejoindre. Votre soutien est un pilier de notre engagement en faveur d’un avenir plus durable !

Médiation Sociale

Troisième fonction de notre atelier : la médiation sociale. En partenariat avec Gaëlle, éducatrice spécialisée, nous œuvrons à l’accompagnement des jeunes en décrochage scolaire. La construction devient un véritable outil de médiation, favorisant le développement des compétences, la confiance en soi et la réintégration dans le système éducatif. Cette dimension sociale est au cœur de notre engagement en faveur de l’ESS. (dispositif Zig Zag / Sur devis)

Prêts à rejoindre notre mouvement pour l’économie circulaire et la préservation des ressources ? Contactez-nous dès maintenant !